Hier soir, Cédric Van Styvendael et plusieurs de ses colistiers, ont rencontré une vingtaine d’habitant.e.s du quartier du Tonkin. Cet échange a été or- ganisé à leur demande, en bas d’un immeuble de l’avenue Piaton.

A cette occasion, Cédric Van Styvendael a rappelé que la sécurité des vil- leurbannais était l’une des priorités de la liste qu’il conduit « Pour Villeur- banne en commun ».

Refusant de résumer la sécurité à une addition de moyens technologiques, il a présenté plusieurs mesures autour de 4 priorités majeures. Il a affirmé son souhait de travailler à leur mise en place avec la nouvelle équipe municipale dès le lendemain de l’élection. Si l’installation d’une antenne de proximité de la police municipale nécessitera le temps de trouver des locaux, il s’est dit favorable à démarrer avec une antenne mobile.

Il a enfin indiqué qu’il n’aurait de cesse de rappeler le gouvernement et le Ministre de l’Intérieur en particulier à leurs responsabilités : la diminution par deux en dix ans des effectifs de la police nationale sur Villeurbanne alors même que la ville a gagné 10 000 habitants est incompatible avec les missions de sécurité que l’Etat se doit d’assurer.

 

1. Renforcer la sécurité partout, de jour et de nuit

  • Renforcement de la police municipale avec deux commissariats de quartier au Tonkin et à Grand Clément
  • Augmentation de 50% des effectifs de Police municipale pour sécuriser l’espace public
  • Déploiement de vidéo protection là où elle est nécessaire.
  • Passer d’une permanence hebdomadaire à une permanence quotidienne pour assurer l’aide aux victimes au Commissariat de Police

2. Lutter contre les incivilités du quotidien en renforçant la prévention et la médiation des conflits

  • Multiplication par 4 du nombre de médiateurs
  • Renforcement des éducateurs de prévention en passant de 9 à 15 pour mener des actions de sensibilisation et d’éducation civiques
  • Former les enfants à la médiation dans le cadre scolaire et périscolaire

3. Lutter contre toutes les formes de violence et de discrimination

  • Création d’une Maison de l’égalité et des droits pour lutter contre les discriminations avec quatre priorités : genre, handicap, discriminations ethno-raciales et accueil des migrants
  • Maintien de la permanence gratuite d’avocate spécialisée dans la lutte contre les discriminations

4. Contribuer à apaiser les déplacements en ville

  • Systématiser des descentes à la demande dans les bus après 22 heures
  • Mettre en place un grand plan vélo pour développer et sécuriser la pratique quotidienne
  • Développer la « marchabilité » de la ville avec une piétonisation complète du Quartier des Gratte-Ciel
  • Généraliser progressivement les zones 30
  • Fermer certaines rues les mercredis pour permettre aux enfants de jouer en toute sécurité
  • Faire vivre le débat citoyen autour de la sécurité, notamment au sein de l’Assemblée citoyenne, à travers les jurys citoyens et les Comités d’usagers